Accueil > Actualités

Conseil céréales de FranceAgriMer : Modifications mineures des bilans prévisionnels

Delphine Bisson Webmaster // 02 51 36 82 04
Le 09/02/2012 à 19:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire

Le conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer réuni le 8 février n'a apporté que des ajustements mineurs à ses bilans prévisionnels de janvier, notamment aux estimations de stocks de report. Ces nouveaux bilans ne sont donc pas de nature à bouleverser un marché plus préoccupé par les questions météorologiques.

Les principales modifications apportées au précédent bilan blé tendre concerne l'estimation de collecte augmentée de 85 000 t, augmentation corrigée par une baisse des utilisations par les fabricants d'aliments du bétail, ramenées de 5,1 à 5 Mt. Les prévisions d'exportations sont révisées à la marge pour la destination communautaire, portées de 6,62 à 6,68 Mt, alors que l'objectif pays tiers est maintenu à 8,7 Mt, dont 5,6 Mt déjà chargées au 31 janvier, contre 7,65 l'an dernier (campagne record). A cette date, l'Algérie demeure notre premier client, avec 2,56 Mt réalisées contre 2,08 l'an dernier, devant le Maroc, en retrait, avec 1,02 Mt contre 1,18 Mt, l'Afrique Noire restant un débouché fidèle avec 1,22 Mt. La grosse différence provient de l'Egypte, notre 2e client l'an dernier, tout près de l'Algérie, avec 1,98 Mt et qui n'a réalisé que 126 000 t cette année, le fournisseur favori de ce pays, la Russie, étant revenu au marché. Le stock de report est augmenté de 125 000 t à 2,41 Mt, ce qui le laisse néanmoins à un modeste niveau. Pour le blé dur, FranceAgriMer augmente de 100 000 t du stock de report, porté à 337 000 t, qui rentrerait dans la moyenne des deux précédentes campagnes, conséquence d'une baisse équivalente de nos prévisions d'export pays tiers, 650 000 t contre 750 000 prévues en janvier. La prévision du stock de report d'orge passe de 936 000 à 997 000 t, ce qui ne le sort pas de ses basses eaux ; les incorporations par les fabricants d'aliments du bétail sont maintenues à 1,2 Mt alors que les exportations vers l'U.E sont diminuées de 70 000 t, à 3,4 Mt.

Le maïs plus compétitif dans l'alimentation animale
Pour ce qui est du maïs, les principales modifications de bilan, proviennent d'un ajustement en hausse des ventes à l'U.E, portées de 6,05 à 6,15 Mt et des incorporations par l'alimentation animale, augmentées de 100 000 t, à 3,6 Mt ; le maïs récupérerait donc les 100 000 t perdues par le blé tendre, le stock de report étant pratiquement maintenu, à 1,88 Mt, 15 % de moins qu'à l'issue de la campagne 2010/2011. Plus précisément, s'agissant des utilisations par les fabricants d'aliments, la révision en hausse des incorporations de maïs s'expliquerait par l'amorce d'une nouvelle hiérarchie de prix entre les trois grandes céréales fourragère jusqu'alors au coude à coude, 218 € rendu Pontivy, le maïs devenant plus compétitif que le blé dans les formulations. Mais il est plus exposé actuellement aux éventuelles tensions du marché international (baisse de la production argentine) et les écarts de prix entre le maïs et le blé risquent d'être à nouveau modifiés. Pour le moment, la caractéristique majeure des marchés céréaliers se situe sur le plan mondial comme européen et la fermeté des prix, même si elle s'accompagne d'une volatilité importante. Le froid demeure préoccupant quand l'on regarde vers l'Est, dès l'Allemagne, quant à ses conséquences sur les cultures et plus immédiatement si l'on considère ses répercussions sur les exécutions de livraisons des origines russes, kazakhes et surtout ukrainiennes à cause des ports et des canaux gelés.

Froid sur les cultures céréalières : pas d'alarmisme !

A l'occasion du Conseil céréales de FranceAgriMer, du 8 janvier, Maggy Muckenstrum et Christian Vannier, respectivement responsable de l'unité des enquêtes et données des filières et directeur de l'animation des filières à FranceAgriMer, ont tenu à désamorcer les informations alarmistes relatives aux risques de dommages provoquées par le froid sur les cultures céréalières françaises. Selon leur analyse de la situation, le stade critique de l'épi à 1 cm, n'étant pas atteint, sauf dans certains cas, pour le blé dur, les céréales d'hiver, blé tendre et orge, sont potentiellement capables de supporter les températures moyennes de -9 à -12 ° enregistrées en plaine depuis le début de la vague de froid. Ce froid s'est installé progressivement et s'est généralement accompagné d'une couverture neigeuse protectrice.

Facebook    

Sur le même sujet



Blé : 13,2 Mt exportées vers les pays tiers
Une fois encore, le Conseil spécialisé « céréales » de FranceAgriMer, réuni le 8 juin, a procédé à une hausse de ses prévisions d'exportations vers les pays tiers, les portant à 13,2 millions de tonnes (Mt), soit 400 000 t de plus que l'estimation annoncée en mai dernier.

Le marché s’alourdit sous la pression des stocks
Le conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer, réuni le 9 décembre, a révisé ses bilans prévisionnels de novembre, augmentant sensiblement ses prévisions de stocks de report de fin de campagne pour le maïs et l’orge. Pour cette dernière, FranceAgriMer se prépare à recevoir de très forts tonnages d’intervention.

Le stock de report de blé augmenté de 270 000 t
En augmentant la collecte de 180 000 t et en réduisant les prévisions d'exportation vers les pays tiers de 300 000 t, à 8,7 Mt et tout en portant les ventes à l'Union européenne de 6,9 è 7,1 Mt, le Conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer, réuni le 9 mai, a pu remonter de 270 000 t sa précédente estimation de stock de report de blé tendre, la portant à 2,35 Mt.

Conjoncture céréales : Plus de 500 000 ha sinistrés par le gel
Selon FranceAgriMer, le gel de février qui a surtout frappé le nord est de la France aurait provoqué la perte de 350 000 ha de blé et de 155 000 ha d'orge. Un bilan encore provisoire qui sera précisé d'ici la fin de la campagne.

Marché des céréales : Les stocks pléthoriques pèsent sur les prix
3,9 millions de tonnes de blé tendre, 4,1 Mt d’orge, 2,6 Mt de maïs et 340 000 t de blé dur, ce sont les prévisions de stocks de report français retenus par le Conseil spécialisé céréales de FranceAgriMer et qui expliquent par leur volume, la faiblesse des prix du marché céréalier.

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri85.fr
DERNIERES NEWS
---------
Les unes de la VA
VA du 18/04/14VA du 12/04/14VA du 04/04/14VA du 28/03/14VA du 21/03/14VA du 14/03/14VA du 07/03/14VA du 28/02/14VA du 21/02/14
Au sommaire
  • Premières récoltes de pommes de terre
  • Grande déception après la réunion avec la Dréal
  • Digue en remblai : réaction à Grues
  • Marché des Rameaux
  • Le 85'
  • La minute PAC
 
Vendée agricole TV
Facebook   Twitter
actu-FD-congres.jpg
La question
À un mois de la fin de la période de déclaration PAC 2014, avez-vous renvoyé votre dossier ?
Oui, j'ai renvoyé mon dossier par télépac
Oui, j'ai renvoyé mon dossier en version papier
Non, je ne l'ai pas encore renvoyé mais je compte le faire d'ici 15 jours
Non, je préfère terminer mes semis de maïs, même si cela me conduit à déclarer mes surfaces sur les derniers jours de la période de déclaration
La question
Agri85 sur Facebook
Avril 2014
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30        
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31  
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
                1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30            
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
      1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31      
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
            1 2 3
    4 5 6 7 8 9 10
    11 12 13 14 15 16 17
    18 19 20 21 22 23 24
    25 26 27 28 29 30 31
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30          
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
        1 2 3 4 5
    6 7 8 9 10 11 12
    13 14 15 16 17 18 19
    20 21 22 23 24 25 26
    27 28 29 30 31    
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
              1 2
    3 4 5 6 7 8 9
    10 11 12 13 14 15 16
    17 18 19 20 21 22 23
    24 25 26 27 28 29 30
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31        
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
          1 2 3 4
    5 6 7 8 9 10 11
    12 13 14 15 16 17 18
    19 20 21 22 23 24 25
    26 27 28 29 30 31  
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
                1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28  
  • Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
                1
    2 3 4 5 6 7 8
    9 10 11 12 13 14 15
    16 17 18 19 20 21 22
    23 24 25 26 27 28 29
    30 31          
Partenaires
ADPS | | | | | | | | |
Site développé et hébergé par Inf'agri85 Agri85  |  plan du site  |  mentions légales  |  à propos  |  contactez-nous  |  Assistance en ligne
---------