Agri85
Accueil > Actualités

Les circuits courts face à l’inflation

Delphine Cordaz
Le 31/12/2022 à 10:00 I Soyez le 1er à déposer un commentaire
Les circuits courts face à l’inflation
CAPDL

Finie l’euphorie commerciale de la crise Covid 2020. Après l’atterrissage parfois douloureux de 2021, c’est l’inflation qui vient maintenant chahuter la vente directe. Pour tirer leur épingle du jeu, les producteurs vont devoir s’adapter en capitalisant sur leurs atouts.

Dans l’alimentaire, l’inflation s’élève à +12 % depuis un an selon l’Insee. Pour les consommateurs, c’est la valse des étiquettes (+33 % sur les légumes frais, +8 % sur les fruits, +12 % sur la viande etc.) et l’heure des arbitrages. La stratégie d’adaptation de la majorité d’entre eux passe par la recherche de produits moins chers :  ils se tournent davantage vers les marques distributeur, chassent les promotions, boudent le bio (-6,3 % depuis janvier). Et ils achètent ailleurs si besoin : le hard-discount reprend ainsi des couleurs. Pour d’autres, dont beaucoup de ménages modestes, l’heure est à la réduction des achats. Le marché de l’alimentaire est donc dans une zone de forte turbulence : en un an, le chariot alimentaire des ménages (soit le volume des ventes) s’est réduit de 7,5 %.

Le circuit court bien placé en prix

Et le circuit court dans tout ça ? Il séduisait jusqu’à présent pour les garanties de qualité, d’origine, pour le soutien aux producteurs et à l’économie locale. Les derniers sondages montrent que 10 à 25 % des consommateurs y voient désormais aussi un autre avantage. Moins d’intermédiaires, moins de marges : et si on pouvait aussi acheter moins cher en circuits courts ? Pour Carole Chevallier, conseillère commerciale à la chambre d’agriculture Pays de la Loire, le constat est clair : « Dans les relevés d’offre effectués par les porteurs de projet que nous accompagnons dans la préparation de leur projet commercial, nous constatons que beaucoup de produits fermiers sont majoritairement au juste prix et compétitifs par rapport à des produits de qualité similaire. C’est un argument en faveur de la vente directe qui devrait davantage être mis en avant ». Un constat qui concerne beaucoup les produits bruts (légumes, viandes…) et qui fait aussi écho à la motivation et l’éthique de nombreux vendeurs directs : proposer une alimentation de qualité accessible au plus grand nombre.

 

Gérer les hausses de prix vis-à-vis des clients

D’où les inquiétudes chez certains sur le montant des hausses à répercuter et la crainte de faire fuir les clients. Car les producteurs sont eux-mêmes soumis à des augmentations de charges importantes : alimentation animale, énergie, engrais, emballage, main-d’œuvre... « Face à ce contexte inflationniste, les acteurs de l’alimentaire vont devoir répercuter des hausses. Il faut les expliquer aux clients : le pot en verre est passé de tant à tant, l’aliment des volailles a augmenté de X %. En expliquant en toute transparence, les clients seront plus à même de comprendre le contexte et d’accepter la hausse des prix », conseille Carole Chevallier. Cet effort pédagogique est en particulier important vis-à-vis des clients fidèles car l’enjeu est de les garder. Dans le domaine commercial, la fameuse loi des 20-80 se vérifie souvent : une minorité de clients (20 %) génère la majorité du chiffre d’affaires (80 %). « Ces clients fidèles, il faut les chouchouter : entretenir la proximité pour renforcer le lien, prendre le temps de les informer, de leur apporter un conseil personnalisé et maintenir les petits gestes réguliers qui font plaisir. En complément, il convient de soigner sa communication pour aller chercher de nouveaux clients : les réseaux sociaux sont des leviers puissants aujourd’hui pour ça. ».

Revisiter sa politique commerciale

Quand le prix redevient le critère n°1 d’arbitrage pour les clients, il faut aussi s’interroger sur des variables d’ajustement du « marketing mix » (les fameux 4P : produits, prix, points de vente et publicité/communication). Sur les produits, un travail peut être fait autour des poids, notamment pour les produits fermiers les moins compétitifs en prix (souvent les produits élaborés). L’Idele pointait récemment l’importance de s’assurer de la régularité des poids des fromages vendus à l’unité. Ainsi, sur du Crottin de Chavignol une augmentation de 10 % du poids du fromage (soit à peine 8 g de plus que la norme) sans hausse de prix amène une perte de 12 000 € pour un atelier transformant 50 000 litres de lait. Autre piste pour les produits fermiers plus onéreux : jouer sur les formats des verrines ou des pots facilite la révision des tarifs. 

Dans un contexte de hausse des carburants, il y a sans doute aussi des leviers à explorer autour de la rationalisation des circuits de vente. En circuits courts, les coûts de livraison pèsent très lourd. Faut-il continuer à livrer de petites quantités à un client éloigné ? Ne serait-ce pas le moment d’aller chercher de nouveaux marchés pour abandonner les débouchés les moins performants ?

Sur un marché alimentaire chahuté par l’inflation, il est important de mettre en avant ses atouts, ses éléments de différenciation et d’être vigilant à la cohérence de sa politique commerciale. Carole Chevallier invite à être en veille et à observer les évolutions du marché et les habitudes de consommation de ses clients : « Comment s’adaptent mes concurrents ? Comment passent-ils leurs hausses de tarifs ? A quoi mes clients sont-ils sensibles face à ce contexte ? De quoi ont-ils besoin ? Qu’est-ce qui me distingue ? Quels sont mes avantages concurrentiels que je vais pouvoir mettre en avant dans ma communication ? ». Les évolutions de fond à l’œuvre dans la société en matière d’alimentation sont favorables aux circuits courts et ne vont pas subitement disparaître sous l’effet de la conjoncture. Il faut s’adapter pour passer le cap et continuer à construire l’avenir. 

Emmanuelle SOUDAY Chambre d’agriculture Pays de la Loire


   

Ecrire un commentaire



Nom :
Prénom :
Titre :
Commentaire :
E-mail :
(Votre mail ne sera pas visible.)
Captcha :
En validant, j'accepte la charte et que mon commentaire soit publié dans Agri85.fr
DERNIERES NEWS

Vidéo de la semaine

Conjoncture laitière Cniel - janvier 2024
°
Dimanche
25/02/2024
LA ROCHE-SUR-YON
Météo
AIZENAY
ANGLES
ANTIGNY
APREMONT
AUBIGNY
AUZAY
AVRILLE
BARBATRE
BAZOGES EN PAILLERS
BAZOGES EN PAREDS
BEAUFOU
BEAULIEU SOUS LA ROCHE
BEAUREPAIRE
BEAUVOIR SUR MER
BELLEVILLE SUR VIE
BENET
BESSAY
BOIS DE CENE
BOUFFERE
BOUILLE COURDAULT
BOUIN
BOULOGNE
BOURNEAU
BOURNEZEAU
BREM SUR MER
BRETIGNOLLES SUR MER
BREUIL BARRET
CEZAIS
CHAILLE LES MARAIS
CHAILLE SOUS LES ORMEAUX
CHAIX
CHALLANS
CHAMBRETAUD
CHAMPAGNE LES MARAIS
CHANTONNAY
CHASNAIS
CHATEAU D OLONNE
CHATEAU GUIBERT
CHATEAUNEUF
CHAUCHE
CHAVAGNES EN PAILLERS
CHAVAGNES LES REDOUX
CHEFFOIS
COEX
COMMEQUIERS
CORPE
CUGAND
CURZON
DAMVIX
DISSAIS
DOIX
DOMPIERRE SUR YON
FALLERON
FAYMOREAU
FONTAINES
FONTENAY LE COMTE
FOUGERE
FOUSSAIS PAYRE
FROIDFOND
FROMENTINE
GIVRAND
GRAND LANDES
GROSBREUIL
GRUES
JARD SUR MER
L AIGUILLON SUR MER
L AIGUILLON SUR VIE
L EPINE
L HERBERGEMENT
L HERMENAULT
L ILE D ELLE
L ILE D OLONNE
L ILE D YEU
L OIE
L ORBRIE
LA BARRE DE MONTS
LA BERNARDIERE
LA BOISSIERE DE MONTAIGU
LA BOISSIERE DES LANDES
LA BRETONNIERE
LA BRUFFIERE
LA CAILLERE SAINT HILAIRE
LA CHAIZE GIRAUD
LA CHAIZE LE VICOMTE
LA CHAPELLE ACHARD
LA CHAPELLE AUX LYS
LA CHAPELLE HERMIER
LA CHAPELLE PALLUAU
LA CHAPELLE THEMER
LA CHATAIGNERAIE
LA CLAYE
LA COPECHAGNIERE
LA COUTURE
LA FAUTE SUR MER
LA FERRIERE
LA FLOCELLIERE
LA GARNACHE
LA GAUBRETIERE
LA GENETOUZE
LA GUERINIERE
LA GUYONNIERE
LA JAUDONNIERE
LA JONCHERE
LA LIMOUZINIERE
LA MEILLERAIE TILLAY
LA MERLATIERE
LA MOTHE ACHARD
LA POMMERAIE SUR SEVRE
LA RABATELIERE
LA REORTHE
LA ROCHE SUR YON
LA TAILLEE
LA TARDIERE
LA TRANCHE SUR MER
LA VERRIE
LAIROUX
LANDERONDE
LANDEVIEILLE
LE BERNARD
LE BOUPERE
LE CHAMP SAINT PERE
LE FENOUILLER
LE GIROUARD
LE GIVRE
LE GUE DE VELLUIRE
LE LANGON
LE MAZEAU
LE PERRIER
LE POIRE SUR VELLUIRE
LE POIRE SUR VIE
LE TABLIER
LES BROUZILS
LES CHATELLIERS CHATEAUMUR
LES CLOUZEAUX
LES EPESSES
LES ESSARTS
LES HERBIERS
LES LANDES GENUSSON
LES LUCS SUR BOULOGNE
LES MAGNILS REIGNIERS
LES PINEAUX
LES SABLES D OLONNE
LESSON
LIEZ
LOGE FOUGEREUSE
LONGEVES
LONGEVILLE SUR MER
LUCON
MACHE
MAILLE
MAILLEZAIS
MALLIEVRE
MAREUIL SUR LAY DISSAIS
MARILLET
MARSAIS SAINTE RADEGONDE
MARTINET
MENOMBLET
MERVENT
MESNARD LA BAROTIERE
MONSIREIGNE
MONTAIGU
MONTOURNAIS
MONTREUIL
MOREILLES
MORMAISON
MORTAGNE SUR SEVRE
MOUCHAMPS
MOUILLERON EN PAREDS
MOUILLERON LE CAPTIF
MOUTIERS LES MAUXFAITS
MOUTIERS SUR LE LAY
MOUZEUIL SAINT MARTIN
NALLIERS
NESMY
NIEUL LE DOLENT
NIEUL SUR L AUTISE
NOIRMOUTIER EN L ILE
NOTRE DAME DE MONTS
NOTRE DAME DE RIEZ
OLONNE SUR MER
OULMES
PALLUAU
PEAULT
PETOSSE
PISSOTTE
POIROUX
PORT JOINVILLE
POUILLE
POUZAUGES
PUY DE SERRE
PUYRAVAULT
REAUMUR
ROCHESERVIERE
ROCHETREJOUX
ROSNAY
SAINT ANDRE GOULE D
SAINT ANDRE TREIZE VOIES
SAINT AUBIN DES ORMEAUX
SAINT AUBIN LA PLAINE
SAINT AVAUGOURD DES LANDES
SAINT BENOIST SUR MER
SAINT CHRISTOPHE DU LIGNERON
SAINT CYR DES GATS
SAINT CYR EN TALMONDAIS
SAINT DENIS DU PAYRE
SAINT DENIS LA CHEVASSE
SAINT ETIENNE DE BRILLOUET
SAINT ETIENNE DU BOIS
SAINT FLORENT DES BOIS
SAINT FULGENT
SAINT GEORGES DE MONTAIGU
SAINT GEORGES DE POINTINDOUX
SAINT GERMAIN DE PRINCAY
SAINT GERMAIN L AIGUILLER
SAINT GERVAIS
SAINT GILLES CROIX DE VIE
SAINT HILAIRE DE LOULAY
SAINT HILAIRE DE RIEZ
SAINT HILAIRE DE TALMONT
SAINT HILAIRE DE VOUST
SAINT HILAIRE DES LOGES
SAINT HILAIRE DU BOIS
SAINT HILAIRE LA FORET
SAINT HILAIRE LE VOUHIS
SAINT JEAN DE BEUGNE
SAINT JEAN DE MONTS
SAINT JUIRE CHAMPGILLON
SAINT JULIEN DES LANDES
SAINT LAURENT DE LA
SAINT LAURENT SUR SEVRE
SAINT MAIXENT SUR VIE
SAINT MALO DU BOIS
SAINT MARS LA REORTHE
SAINT MARTIN DE FRAIGNEAU
SAINT MARTIN DES FONTAINES
SAINT MARTIN DES NOYERS
SAINT MARTIN DES TILLEULS
SAINT MARTIN LARS EN SAINTE HE
SAINT MATHURIN
SAINT MAURICE DES NOUES
SAINT MAURICE LE GIRARD
SAINT MEDARD DES PRES
SAINT MESMIN
SAINT MICHEL EN L
SAINT MICHEL LE CLOUCQ
SAINT MICHEL MONT MERCURE
SAINT NICOLAS DE BREM
SAINT PAUL EN PAREDS
SAINT PAUL MONT PENIT
SAINT PHILBERT DE BOUAINE
SAINT PHILBERT DU PONT
SAINT PIERRE DU CHEMIN
SAINT PIERRE LE VIEUX
SAINT PROUANT
SAINT REVEREND
SAINT SIGISMOND
SAINT SORNIN
SAINT SULPICE EN PAREDS
SAINT SULPICE LE VERDON
SAINT URBAIN
SAINT VALERIEN
SAINT VINCENT PUYMAUFRAIS
SAINT VINCENT STERLANGES
SAINT VINCENT SUR GRAON
SAINT VINCENT SUR JARD
SAINTE CECILE
SAINTE CHRISTINE
SAINTE FLAIVE DES LOUPS
SAINTE FLORENCE
SAINTE FOY
SAINTE GEMME LA PLAINE
SAINTE HERMINE
SAINTE PEXINE
SAINTE RADEGONDE DES NOYERS
SALIGNY
SALLERTAINE
SERIGNE
SIGOURNAIS
SION SUR L OCEAN
SOULLANS
TALLUD SAINTE GEMME
TALMONT SAINT HILAIRE
THIRE
THORIGNY
THOUARSAIS BOUILDROUX
TIFFAUGES
TREIZE SEPTIERS
TREIZE VENTS
TRIAIZE
VAIRE
VELLUIRE
VENANSAULT
VENDRENNES
VIX
VOUILLE LES MARAIS
VOUVANT
XANTON CHASSENON
Les unes de la VA
VA du 23/02/24VA du 16/02/24VA du 09/02/24VA du 02/02/24VA du 26/01/24VA du 19/01/24VA du 12/01/24VA du 05/01/24VA du 22/12/23
DÉCOUVREZ
NOS PARTENAIRES
>
|
Cliquez ici pour quitter

CONNEXION

Adresse mail et/ou Mot de passe incorrect(s).

Mot de passe oublié...

Entrez votre adresse mail, un message vous sera envoyé pour vos identifiants.

Un mail vous a été envoyé.
Vous y trouverez votre mot de passe.
Facebook twitter Youtube Instagram
Agri49

Agri85
21 boulevard Réaumur
85 013 La Roche sur Yon cedex
Téléphone : 02 51 36 82 04